Maria Bichra : «  je suis une maman au service des mamans »

 Depuis le lancement du guide planète maman bébé en 1999, elle a consacré sa vie au service des parents. Grâce à ses efforts, des milliers de mamans ont réussi à allaiter et à s’occuper convenablement de leurs bébés. Sensibilisation, partage, Amour et bienveillance sont tout simplement sa mission de vie. Vous l’avez certainement compris, il s’agit de Maria Bichra, fondatrice de planète maman bébé et love coach. Interview

 Tout d’abord, qui est Maria Bichra ?

Je suis une épouse aimante, une maman poule de deux enfants qui  a fait un travail énorme sur elle. Je suis une professionnelle passionnée,  une amie entière et une femme qui a appris à s’aimer. Ça ne date pas de longtemps mais quand j’ai appris à m’aimer, ma vie a complètement changé. Je goûte la saveur de l’amour productive.

Comment avez-vous réussi à vous aimer ?

Ça date de quatre ans maintenant. Pour qu’il y ait un changement, il faut toucher le fond.  J’ai eu un coup émotionnel très dur qui m’a permis de travailler sur moi. Grâce à une thérapie avec Dr Mostafa Massid,  j’ai compris que ne m’aimais pas. Cela m’a complément bousculé et j’étais en colère ou plutôt c’est mon ego qui s’est révolté. Grâce à cette thérapie, j’ai appris à m’occuper de moi, de dormir, de manger équilibré, de faire des activités physiques, et à faire de la méditation.

Pour revenir au début de votre carrière, vous avez fait des études de pharmacie et en parallèle des études en littérature française avant de basculer vers la communication ?

Exactement, j’ai commencé mes études en pharmacie en France, j’ai fini par changé d’option pour réaliser mon rêve d’enfance: des études de  littérature française, j’ai obtenu mon DEA en 1989. L’année d’après j’ai intégré une grande agence de communication et 10 après, j’ai créée le premier guide santé gratuit pour les futurs mamans. En juin 2009, j’ai fondé le club des mamans qui est une première au Maroc, et j’ai lancé le site planète maman bébé en 2010.

Comment avez-vous eu l’idée de créer planète maman bébé ?

Planète maman bébé est l’idée de mon fils aîné Ismaël qui avait six ans à l’époque. C’était lors du ramadan, je venais d’accoucher de mon deuxième bébé, ma femme de ménage était en congés, donc je vous laisse imaginer la galère. Mais malgré tout, j’étais heureuse, et je faisais de mon mieux pour réussir ma mission. Ismail était si fier de moi qu’il m’a demandé d’écrire un livre pour aider les autres mamans et il m’a recommandé le nom « planète maman bébé ». Le soir même, j’ai commencé la rédaction du guide qui était distribué gratuitement chez les médecins et les cliniques et il a connu un grand succès. Par la suite j’ai crée le forum qui est devenu un espace d’échange et de conseil. grâce à planète maman bébé, je suis une maman au service des mamans

Aujourd’hui, le salon PMB connait un énorme succès que vous avez même réussi à le délocaliser en l’organisant à Fès et à Rabat.

Cela fait 9 ans qu’on organise le salon à Casablanca et on a réussi à fidéliser les familles. Notre objectif est de sensibiliser le maximum de parents en matière de la santé et du bien être de l’enfant et de la maman. Dans toutes les éditions casablancaises, on recevait des parents de différentes villes qui nous demandaient d’organiser le salon partout au Maroc. Grâce aux conférences que j’ai eu la chance d’animer à Fès, j’ai pu voir l’intérêt des parents et c’est pour ça que j’ai décidé de délocaliser le salon. Les deux éditions ont connu un énorme succès. Je tiens à remercier mon équipe, mes partenaires et les parents qui nous ont soutenus.

Vous êtes aussi une coach love remarquable. Quel est selon vous le secret de réussite des couples ?

Le meilleur thérapeute du couple est le couple lui-même. Le jour où on comprendra que les partenaires forment une équipe et ne sont pas des adversaires, on réussira à fonder un couple solide. Naturellement, ce couple rencontrera des problèmes et des crises. Pour les dépasser il faut les résoudre ensemble dans la bienveillance et non pas accuser le partenaire. Le couple est un organisme vivant,  il peut se fatiguer et tomber malade et aussi mourir, pour cela il faut tout donner pour le sauver et le guérir et non pas l’euthanasier.