Epoux : 5 conseils pour assister à l’accouchement

Le jour J est arrivé, les contractions s’intensifient et deviennent régulières. Le bébé ne va pas tarder à pointer son nez. Ce moment tant attendu est un réel défi physiologique et psychologique. Pour cela, les futures mamans ont souvent besoin d’une main tendre pour les soulager pendant ce moment important.  La présence du mari dans la salle d’accouchement est fort recommandée pour soutenir sa conjointe, accueillir le nouveau né et couper le cordon. Néanmoins, cette présence doit bien se préparer sinon les conséquences pourraient être imprévisibles et même négatives. Pour cela, nous vous présentons 5 conseils:

 

  • Tout d’abord, il faut s’assurer que le mari veut bien assister à l’accouchement. S’il y assiste et se sent angoissé ou peureux il n’aidera guère son épouse. Nombreux sont les hommes qui se sont évanouis au moment de l’accouchement. Leur présence pose des problèmes pour le corps médical.
  • Personne ne doit forcer le mari pour assister à l’accouchement. Si la future maman y tient, elle devrait l’exprimer à son époux, lui communiquer son désir qu’il l’accompagne dans cette aventure de la vie, être à l’écoute de ses peurs et de ses résistances et accepter sa décision.
  • Comme la maman, le futur papa doit lui aussi se préparer pour le jour J. N’oublions pas que l’accouchement est une épreuve difficile à vivre. Certains hommes ont peur d’être des témoins de souffrances de leurs épouses, d’autres ont peur à la vue du sang. S’il n’est pas préparé, le futur papa  risque d’être nerveux, agressif ou stressé.
  • Il ne faut pas non plus imposer aux hommes d’assister à l’accouchement parce que cela peut avoir des répercussions sur la vie sexuelle du couple. Assister à un accouchement par voie basse ou par césarienne pourrait déclencher chez le mari un rejet du rapport sexuel par dégoût ou par peur de faire mal.
  • Si le mari est convaincu de l’importance de sa présence, il peut vraiment soulager son épouse. L’aider à respirer, mettre des compresses rafraîchissantes sur son front, lui tenir la main et lui exprimer son amour reste le meilleur réconfort pour la future maman.