Des ateliers pour transmettre la tradition à nos enfants



Il est 15h au shoowroom Com’la tradition. Une ambiance conviviale règne sur les lieux qui s’apprêtent à accueillir des enfants curieux, créatifs et authentiques. Durant deux heures ces enfants seront transportés au bon vieux temps à travers des ateliers qui rappellent Dar Maalma. Broderie, crochet, cuisine et dessins sur toile sont entre autres les activités proposés lors de ce stage d’été. « Ces ateliers qui ont commencé le 2 juillet et qui se poursuivent jusqu’au 15 août ont pour but d’initier les enfants à différentes techniques et matières. Certes, notre objectif est d’abord de les initier à la couture, la broderie, le crocher, la cuisine le dessin, le tissage des perles et la fabrication de petits objets personnels mais surtout à développer leur qualité de concentration, d’observation, d’autonomie et de mémorisation. C’est aussi une occasion pour leur apprendre la notion du groupe » explique Najia Kabbaj, fondatrice de Com’la tradition avant  d’ajouter « ces activités sont proposés pour les enfants âgés de 6 à 12, bien évidemment on respecte le rythme et le besoin de chaque enfant. A travers ces ateliers, nous voulons partager avec les petits notre savoir faire mais surtout leur transmettre nos traditions et notre patrimoine culturel ».

Les enfants quand à eux sont aux anges, un esprit de concurrence s’est crée entre les membres du groupe comme l’explique Mariame « c’est la deuxième année que je participe aux ateliers de Com’la tradition. Dans ces ateliers, nous avons l’occasion de créer des bracelets, des scoubidous mais aussi de broder, apprendre comment manipuler les ciseaux et les aiguilles. Dans notre groupe on est 10 enfants et nous avons la chance d’avoir trois encadrantes qui nous aide, nous oriente et nous encourage. Chaque enfant veut être le meilleur et présenter la meilleure création »

Durant les ateliers de Com’la tradition, les chérubins font appel à leur sens de créativité et de concentration  loin des tablettes, des téléphones et des jeux électroniques. Ici, les petits doigts bougent non pas pour manipuler un écran tactile mais pour manier le fil et l’aiguille, orner les étoffes, ou personnaliser un objet  qu’ils partageront fièrement à leurs proches.  Pour tout renseignement contactez Najia Kabbej au 0661096664